Côté… Générations

Quelle est la différence entre nous et les poissons rouges ? 1 minute !

Oui vous avez bien lu… Notre durée d’attention est de neuf secondes, soit une minute de plus que le poisson rouge dans son bocal !

Générations ultra-connectées

Nous avons dépassé les générations  X, Y et Z. Place à la génération Millénium, qui regroupe ces ados nés à partir des années 2000, maîtres des nouvelles technologies.

Il faut dire qu’ils sont tombés dedans tout petits ! Accros à leur portable dont ils maîtrisent parfaitement la technologie, ils sont connectés en permanence. Le contraire leur serait ab-so-lu-ment impensable ! Vivre avec son temps a toutefois ses inconvénients : cette génération a une durée d’attention de … neuf secondes ! À peine une minute de plus qu’un poisson rouge. Inutile de pavoiser, cela touche même les plus anciens, comme le constate amèrement le directeur éditorial de la chaîne Arte France qui s’en inquiète dans son ouvrage La civilisation du poisson rouge.

Générations d’addicts

Tout est la faute, assure-t-il, de la “captologie”, une nouvelle science qui étudie l’art de capter notre attention. Autant dire que rien ne va plus, entre la nomophobie (la peur de se retrouver sans téléphone portable) le phubbing (l’incapacité à écouter l’autre sans consulter son téléphone) et l’athazagoraphobie ! Ce dernier nouveau mot signifie la terreur d’être oublié par ses connaissances sur les réseaux sociaux où certains surveillent et comptent leurs “like” et autres partages. Et cela ne concerne pas seulement les Millénials, mais toutes les générations ! Présentes ou pas sur les réseaux sociaux, elles sont également touchées par le virus. Regardons la vérité en face, nous avons une fâcheuse tendance à nous transformer en poissons rouges dans le confortable bocal de nos écrans.

Smartphone, ordinateurs, tablettes, montres connectées etc… nous y passons un temps fou, que ce soit pour le travail, les études, le divertissement, la vie sociale, sans arriver ou sans savoir nous limiter.Y compris nous autres, formateurs. À nous de reprendre le contrôle…

Chez JM, si nos formations sont efficaces, c’est pour une simple et bonne raison : nous n’acceptons aucun phubbing pendant nos cours !

Laisser un commentaire