Côté… Froggies

imagesSavez-vous pourquoi les Britanniques surnomment les Français “Froggies“? Pour des raisons gastronomiques , c’est évident : savoir que les Français se régalent de cuisses de grenouilles leur soulève le cœur.

L’origine de ce sobriquet est plus complexe  et daterait du XVIIIe siècle : un quartier de Paris, proche de l’actuel musée d’Orsay, réputé pour ses blanchisseuses, se nommait « la Grenouillère » comme c’était l’usage pour tous les bords humides et fangeux où coassaient les grenouilles ! On parlait dans ce lieu un patois jugé comique par les gens des classes supérieures qui  nommèrent l’ensemble du peuple de Paris « les grenouilles ».  Quand vint la révolution, pour éviter la guillotine, certains aristocrates se réfugièrent de l’autre côté de la Manche où ils arrivèrent en pays conquis, méprisant leurs compatriotes – révolutionnaires ou non – et n’hésitant pas à propager sur le sol anglais le terme “grenouilles” pour évoquer les Français.  La gentry britannique adopta aussitôt cette appellation pour nommer tout habitant de l’Hexagone. Plus tard, la spécialité culinaire aidant, “Froggies” devint une véritable AOC outre-Manche !

 

Laisser un commentaire