Côté… Froggies

imagesSavez-vous pourquoi les Britanniques surnomment les Français « Froggies« ? Pour des raisons gastronomiques , c’est évident : savoir que les Français se régalent de cuisses de grenouilles leur soulève le cœur.

L’origine de ce sobriquet est plus complexe  et daterait du XVIIIe siècle : un quartier de Paris, proche de l’actuel musée d’Orsay, réputé pour ses blanchisseuses, se nommait « la Grenouillère » comme c’était l’usage pour tous les bords humides et fangeux où coassaient les grenouilles ! On parlait dans ce lieu un patois jugé comique par les gens des classes supérieures qui  nommèrent l’ensemble du peuple de Paris « les grenouilles ».  Quand vint la révolution, pour éviter la guillotine, certains aristocrates se réfugièrent de l’autre côté de la Manche où ils arrivèrent en pays conquis, méprisant leurs compatriotes – révolutionnaires ou non – et n’hésitant pas à propager sur le sol anglais le terme « grenouilles » pour évoquer les Français.  La gentry britannique adopta aussitôt cette appellation pour nommer tout habitant de l’Hexagone. Plus tard, la spécialité culinaire aidant, « Froggies » devint une véritable AOC outre-Manche !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *