Côté… Femmes et Formation

Femmes et formation

Le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle s’attaque à un gros chantier : les inégalités d’accès à la formation selon le sexe. Le sujet a fait l’objet d’un rapport remis dernièrement à Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes.

Un droit d’accès pas toujours respecté

Les femmes doivent encore se battre pour bénéficier du plan de formation de leur entreprise et des périodes de professionnalisation. Si les salariés à temps partiel se plaignent fréquemment de manquer de formation continue suffisante et adaptée pour travailler correctement, il faut savoir que 80% des travailleurs à temps partiel sont des femmes!

Côté CPF, la parité est presque atteinte : un nombre quasi équivalent de femmes comme d’hommes utilise le dispositif.

En effet, les chiffres ne présentent pas de grands écarts : 45% des hommes ont accès à la formation contre 43% des femmes. Mais les disparités existent quand on observe de plus près les catégories de salariés. Autre facteur d’inégalité : les enfants. L’accès à la formation pour les mères d’enfants en bas âge est plus difficile.

Une question de poste

À travail égal, salaire pas toujours égal et droit à la formation encore moins.

Prenons les cadres : dans cette catégorie, 57% des femmes suivent ou ont suivi une formation contre 62% de leurs collègues masculins.

La tendance s’accentue quant aux moins qualifiées : 8 points séparent les hommes des femmes en terme de taux d’accès à la formation. Et ce même taux affiche 9 points d’écart entre les hommes et les femmes du secteur ouvrier. Quelques chanceuses toutefois : outre les femmes agents de la Fonction publique, les femmes exerçant des professions intermédiaires se forment plus que les hommes. Elles occupent en effet des fonctions souvent tertiaires où les taux d’accès à  la formation sont les plus élevés. Ces chiffres sont à prendre avec précaution car il s’agit souvent de formations courtes et « obligatoires » pour, par exemple, utiliser un nouveau logiciel…

L’écart par contre se creuse dans les grandes entreprises : 51,9% des femmes ont accès à la formation contre 58% des hommes.

Suite à la lecture de ce rapport, Marlène Schiappa a tweeté que des mesures devraient être prochainement prises pour que les 32 milliards d’euros de la formation professionnelle bénéficient autant aux femmes qu’aux hommes. Affaire à suivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *